Déchêts et compostage

Dans la nature, rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme. Par exemple, les arbres perdent leurs feuilles en automne, qui vont sécher et nourrir la terre (et les vers), cela vient enrichir l’humus et permettre à l’arbre, à la faune et à la flore du lieu de continuer à vivre. Tout ce qui vient de la terre doit retourner à la terre. Tel est le chemin de la vie.

Dans le monde des humains, c’est différent. Nous n’avons pas réussi à respecter les cycles de la nature et du coup, nous créons des déchêts.

Si vous lisez le livre 0 déchêt de Béa Johnson, vous constaterez qu’il est aussi possible pour nous, les êtres humains, de respecter les cycles naturels et ne rien perdre. Cela demande un certain investissement alors si vous vous lancez dans l’aventure, vous pouvez être fier.e de vous !

Pour les autres, avant d’en arriver là, l’aventure commence par le recyclage. Grâce aux bacs jaunes et aux déchèteries, votre commune/ville/métropole se charge de transformer une partie de vos déchêts.

Vous le faites déjà ? C’est parfait ! 🙂

Passons donc à l’étape suivante : le compost.

Pour composter, il vous faut un jardin, un balcon ou un compost commun avec les voisins.

-> Si vous souhaitez lancer un compost collectif, regardez sur le web il y a très certainement une association qui propose son aide dans votre ville.

A Rennes par exemple, la métropole donne un coup de main : http://metropole.rennes.fr/pratique/infos-demarches/dechets-proprete/compostage-broyage-paillage/

Pour ma part, je suis en appart’. J’ai donc opté pour un lombricomposteur. Ce terme qui semble capilotracté au départ, n’est en fait que l’assemblage de « lombric » pour vers et « composteur » pour machine à composter.

Ce sont donc les petits vers qui, malgré leur physique peu avantageux (et bien loin de pouvoir se comparer à la mignoncité d’un chaton) vont être très utiles, puisqu’ils vont manger quasiment toutes vos épluchures (mais pas les agrumes qui piquent ni l’ail qui est vermifuge, malheureux !) et fabriquer un magnifique compost avec ! Ce dernier fera pousser à merveille vos plantes d’intérieur et vos herbes aromatiques du balcon. Puis, le surplus fera le bonheur de mamie Jacqueline qui pourra nourrir ses rosiers.

Le site Plus2vers permet de rencontrer des donateurs de vers près de chez vous !

Dans la vidéo ci-dessous, vous verrez un nouveau système de compostage mais aussi et surtout la présentation d’une famille de 4 personnes vivant sans générer aucun déchêt. Inspirant.

Commenter cette astuce ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :