« Je n’aime pas mon corps » ou comment changer de point de vue

Mon corps, je vais vivre avec lui toute ma vie. Il est mon enveloppe, mon protecteur. Grâce à lui, je peux sentir, ressentir, voir, regarder, entendre, écouter, partager, donner, recevoir, câliner, rire… alors… j’ai plutôt intérêt à l’aimer. Petit, on devrait apprendre à se regarder dans la glace et se dire qu’on s’aime. Cela nous permettrait d’apprendre à nous respecter et nous faire respecter, à prendre soin de notre corps, à s’écouter. Sans parler de vanité ni d’arrogance qui ne sont que de la peur, s’aimer soi est le premier pas pour pouvoir véritablement aimer les autres. Sinon, ce que nous attendons des autres, c’est généralement, inconsciemment, qu’ils nous apportent l’amour que l’on ne parvient pas à s’offrir soi-même. D’où beaucoup de déceptions.

Mais revenons au corps. Sachant qu’il va m’accompagner toute ma vie, mieux il se porte, mieux cela vaut pour moi. J’ai donc tout intérêt à faire en sorte qu’il aille bien. Voici 5 astuces pour un corps en bonne santé :

1 – J’ai des pensées positives

Les pensées ont un impact sur mon corps. Des pensées négatives, inquiétantes, stressantes, qui me rendent tristent, les colères et les pleurs vont développer mes rides, cheveux blancs ou maladies. Si je pense positif, mon corps ressent mon intention d’aller bien et se porte bien.

2 – Je mange sainement

photo of vegetable salad in bowls

L’être humain n’est pas conçu pour manger des animaux morts au quotidien. Une à deux fois par semaine maximum, c’est largement suffisant. Notre métabolisme met plus de temps à les digérer que les produits végétaux et parvient à en éliminer les déchêts avec plus de difficultés. C’est pourquoi les gros mangeurs de viande devraient faire des cures détox très régulièrement, pour nettoyer leur organisme.
Evitons autant que possible les produits chimiques dans nos aliments, notre corps mérite bien des aliments naturels tout de même. Ainsi, préférez faire vos gâteaux et vos plats vous-même plutôt qu’acheter des biscuits composés de parfums de synthèse ou de plats préparés au sucre raffiné.
Le matin, faites la fête aux fruits : fruits secs, bananes, pommes, poires, kiwi, clémentines, prunes suivant la saison, préparez vos propres jus, c’est tellement meilleur. Ainsi, vous faites le plein de vitamines. Je ne ressens plus le besoin de prendre un thé ou un café depuis que je procède ainsi.

3 – Je fais de l’exercice

woman flexing her legs

Ah non je ne m’empate pas dans mon canap’ dès que j’ai du temps libre. Ok pour le dimanche soir. Mais les autres jours, je profite des rayons du soleil pour sortir et pratiquer une activité qui me fait plaisir : marche, jogging, vélo, roller, skate… je peux aussi m’inscrire en salle pour un sport collectif, de la danse ou du yoga. Ainsi, je rencontre du monde et/ou je sors, ce qui est important pour ma santé mentale. S’il fait trop froid ou qu’il pleut, je peux faire mes exercices de yoga avec des tuto sur internet, ou un peu de renforcement musculaire grâce à Gym Direct.

Mon corps a besoin d’un équilibre entre temps calme et temps sportif. C’est ainsi qu’il me portera le plus longtemps. Si je me lance et que je pratique régulièrement, j’aurai du mal à m’en passer. Alors je me fais violence pour commencer. C’est le premier pas le plus difficile, après ça va tout seul, ou presque.

Autre avantage, un corps à qui l’on a permis de faire du sport régulièrement est plus beau, plus sexy et plus attirant.

4 – Je dors bien

bed bedroom blanket blur

Faites différents tests pour trouver le rythme de sommeil qui vous correspond le mieux. Celui qui vous permet d’être le plus en forme la journée. Profitez de jours où vous n’avez pas d’impératifs pour tester différentes heures de coucher, la veille. Ne mettez pas de réveil et voyez à quelle heure vous vous réveillez naturellement à chaque fois. Prévenez votre entourage qu’il devra vous laisser dormir le matin. Observez comment vous vous sentez. Ainsi vous saurez ce qui vous convient le mieux et pourrez faire en sorte de l’adapter à votre quotidien.

5 – Je n’ai pas d’addictions

Je me fais violence et j’arrête de fumer. La cigarette me fait du bien ? C’est mon moment plaisir ? Ah, rien d’autre ne vous apporte de plaisir ? Je suis sûre que si. Cherchez bien. D’ailleurs, je vous encourage à faire une liste de ce que vous préférez faire dans la vie, et à les y intégrer. C’est fini l’époque où ça faisait « bien » de fumer. Maintenant, ça ennuie tout le monde. Même quand vous marchez dans la rue vous dérangez les gens devant et derrière vous. La petite mort, ça va bien. Etes-vous capable de vous projeter et de vous rendre compte des conséquences ? Votre famille a-t-elle à subir cela ? Apprenez à vous aimer, ensuite aimez votre famille et ainsi vous n’aurez plus envie d’infliger cela à qui que ce soit, même pas à vous.

smokeLa plupart des gens ont réussi à se passer d’anti-dépresseurs à un moment donné. A votre tour.

L’alcool, la marijuana mélangée au tabac, le sucre, le chocolat, les jeux vidéos, la télévision, les réseaux sociaux, le jugement… quelle que soit mon addiction, je prends conscience de l’impact qu’elle a sur mon corps, sur ma vie, sur ma santé. Je me demande par quelle habitude je peux la remplacer, et j’agis. Le premier pas est le plus important.

 

Vous avez ici plusieurs éléments pour un corps en bonne santé, qui reste jeune et attirant le plus longtemps possible. N’hésitez pas à commenter si vous connaissez d’autres astuces qui fonctionnent sur vous.

Commenter cette astuce ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :